Un télé-achat meurtrier

Spot télé-achat destiné à montrer la facilité avec laquelle un fusil AK-47 Kalachnikov peut être acheté en raison des lacunes du droit international.

Depuis son invention il y a soixante ans, la Kalachnikov n’a jamais été fabriquée dans autant de pays ni causé autant de souffrances qu’à l’heure actuelle. Elle tue des milliers et des milliers de personnes chaque année. Cela s’explique par le fait que sa production, sa commercialisation et son utilisation ne sont presque pas contrôlés au niveau international. L’AK-47 illustre la manière dont le commerce des armes est devenu fou, détruisant des vies et des moyens de subsistance. Seules des règles internationales permettant de contrôler qui produit les armes et à qui elles sont vendues pourront garantir qu’elles ne tombent pas entre de mauvaises mains, avec l’adoption d’un Traité international sur le commerce des armes classiques, en 2012, au sein de l’ONU.

Toutes les infos

Infos liées

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition