MALI - L’UNION FAIT LA FORCE

QU’EST-CE QUI A PU POUSSER DES MILITANTS MALIENS À DÉFENDRE LES DROITS DES ROMS VIVANT EN EUROPE ?

JPEG - 47.5 ko
Des militants au Mali protestent contre les expulsions forcées et la ségrégation auxquelles sont en butte les Roms en Italie, en 2012. @ Amnesty International

Comment réagiriez-vous si vous étiez obligé de quitter votre maison ? « Je me sentirais vraiment abandonné », répond un jeune homme, le regard planté dans l’objectif de la caméra.

Ce jeune homme prenait part à une vidéo réalisée par le réseau Jeunes d’Amnesty Mali à l’occasion de la Journée internationale des Roms, le 6 avril. Des militants d’Amnesty ont également organisé une grande manifestation à Bamako, la capitale du Mali, aux côtés de plus de 130 associations locales.

L’objectif était de sensibiliser les gens aux expulsions forcées de Roms dans les pays européens. Mais qu’est-ce qui a pu pousser des militants maliens à défendre les droits de personnes vivant à des milliers de kilomètres ?

Après tout, le Mali a déjà suffisamment de problèmes. Début 2012, un conflit armé a éclaté dans le nord, suivi d’un coup d’État dans le sud. L’état d’urgence n’a été levé qu’en juillet de cette année.

« La solidarité internationale, répond simplement Fofana Salif, coordinateur Campagnes et mobilisation à Amnesty Mali. Il y a une grande similitude entre ce qui arrive aux Roms en Europe et ce qui se passe au Mali, explique- t-il.

« Venir en aide aux Roms est l’occasion pour les associations locales de s’atteler au problème ici aussi. »

JPEG - 71.2 ko
@ Amnesty International

Amnesty Mali a été créé en 1991 et compte aujourd’hui plus de 3 000 membres. Depuis 2011, les militants ont organisé trois grandes manifestations publiques sur les droits des Roms.

« Chacune d’elles a attiré plus de 2 000 personnes et nous sommes même passés à la télévision nationale, se félicite Fofana. Quand les gens d’ici ont vu ce qui arrivait aux Roms, ils en ont été très attristés et se sont sentis obligés de les soutenir.

« Nous avons également sensibilisé la presse à ce qui se passe en Europe. Ils n’arrivaient pas à croire qu’il puisse y avoir de la ségrégation dans des établissements scolaires européens. Et les expulsions forcées collectives en France, ils trouvaient cela incroyable. »

Cette méthode a produit d’excellents résultats. Amnesty Mali a fourni 1 113 signatures sur les quelques 94 500 que comptait la pétition internationale Ici et maintenant, droits humains pour les Roms !, remise à la commissaire européenne Viviane Reding en juillet.

Elle produit également des effets au niveau local : « Nous avons reçu une réponse de notre Premier ministre, annonçant qu’il examinerait le problème au Mali, relate Fofana.

« Le ministre de la Justice a encouragé tout le monde, y compris les Roms, à se battre pour leurs droits.

« Et le représentant du ministre du Logement a reconnu que ce qui arrivait aux Roms se produisait également au Mali, et qu’il fallait se montrer solidaires. »

Visionnez la vidéo d’Amnesty Mali en cliquant ici.
Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.