Edito

Par Philippe Hensmans, directeur d’AIBF

Nous y voilà presque : la fin de l’année approche, et avec elle ce qui devrait constituer la fête de tous les peuples : le 10 décembre, journée internationale des droits humains. les bilans ne manqueront pas, bien entendu, en cette veille du cinquantième anniversaire d’Amnesty (et oui….). mais il est clair que le chemin est encore long, celui qui nous mène vers la liberté de toutes et de tous. pour qu’il ne soit pas recouvert uniquement de bonnes intentions, il nous revient à nous, citoyens, de nous battre, jour après jour, pour celles et ceux qui en ont besoin. avec rage et volonté, mais pacifiquement. Dans le fond, peu de choses illustrent aussi bien cette rage et cette volonté tranquilles que ces pétitions que nous allons offrir à la signature de nos concitoyens, et ces bougies que nous allons leur proposer à la vente dans les semaines qui viennent : des millions de citoyens dans le monde qui pensent et agissent pour les autres. ça fait chaud au cœur.

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !