200 000 signatures aux ambassades et 70 000 bougies vendues

La campagne bougies et le Marathon des lettres avaient cette année une coloration particulière : celle du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. L’occasion pour des milliers de personnes d’agir concrètement en faveur des droits qu’elle contient, en achetant une bougie ou en prenant la plume. Retour sur un succès.

Le 10 décembre est l’une de ces dates à côté desquelles tout militant des droits humains qui se respecte ne peut passer. Et pour cause : il ne s’agit ni plus ni moins de la Journée internationale des droits humains et de la date anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Dans ces conditions, nous ne pouvions que mettre les petits plats dans les grands, notamment pour notre campagne bougies et le Marathon des lettres, deux rendezvous essentiels pour les militants Amnesty en Belgique francophone.

DES LETTRES POUR CHANGER DES VIES

Écrire des lettres pour soutenir des personnes dont les droits fondamentaux sont bafoués partout dans le monde est dans l’ADN d’Amnesty International. Rien de surprenant — ou presque — à ce que notre organisation soit à l’origine de la plus grande campagne mondiale en la matière.

En Belgique, cette action s’appelle le Marathon des lettres. Cette année, nos groupes locaux se sont mobilisés dans pas moins de 51 villes, communes et universités en Wallonie et à Bruxelles, invitant le public soutenir neuf femmes ou groupes de femmes, qui, en raison de leur engagement en faveur des droits humains et parce que ce sont des femmes, subissent harcèlement, intimidation, torture, emprisonnement, etc. L’une d’entre elles, la Brésilienne Marielle Franco, y a même laissé la vie…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats ont été à la hauteur ! Au total, ce sont plus de 11 000 lettres et cartes de soutien (contre un peu plus de 6 000 l’année dernière) et 193 847 signatures en ligne qui ont été récoltées en Belgique francophone. Un mois plus tard, toutes ces lettres et ces signatures ont été remises aux ambassades des pays concernés ; nous avons par ailleurs été reçus par l’ambassadeur du Maroc et des représentants de l’ambassade d’Ukraine.

Parallèlement, le Marathon des lettres a été également l’occasion de célébrer dans beaucoup d’endroits le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, comme en soufflant les bougies d’un gâteau spécialement préparé pour l’occasion, et de rencontrer les autorités communales nouvellement mises en place.

PRÈS DE 70 000 BOUGIES VENDUES !

L’autre moment fort de cette fin d’année a été notre traditionnelle campagne bougies, dont le but est de financer notre mission de défense des droits humains et de garantir notre indépendance.

En cette année de 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, nous avons voulu mettre en avant celles et ceux sans qui nous ne pourrions tout simplement pas assurer cette mission : nos bénévoles. Par leur action, ils oeuvrent directement à défendre les droits contenus dans la DUDH, et donc à « protéger ce qui nous protège ». Et cela qui passe aussi par la vente de nos bougies.

Cette année, plus de 2 300 vendeurs de bougies bénévoles (sans compter les membres de groupes locaux) ont ainsi répondu à l’appel d’Yves Makwambala, un jeune militant congolais injustement emprisonné près d’un an et libéré en août 2016, à « faire la différence comme bénévoles ».

En un mois, ce sont plus de 70 000 bougies et autocollants qui ont été vendus en Belgique francophone ! Un beau succès représentatif de l’implication, de la motivation et de l’enthousiasme de nos bénévoles.

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !