Journée OxfAmnesty : nos jeunes militants en action

Comme chaque année, nous avons organisé, en collaboration avec Oxfam-Magasins du monde, la journée Oxfamnesty, dont le but est de conscientiser les membres des groupes-écoles des deux organisations et de renforcer leur capacité d’action sur une thématique particulière. Il s’agissait cette année de la migration.

Le matin, des jeux de rôles, dont l’un créé par la Croix-Rouge, ont permis aux jeunes militants de vivre plusieurs parcours de personnes migrantes. L’après-midi, c’est leur créativité qui a été mise à contribution dans le cadre de plusieurs ateliers animés par Amnesty, Oxfam et d’autres partenaires. Tout cela les a entre autres conduits sur scène, où, dans le cadre d’une activité de théâtre-forum, ils ont été amenés à improviser des répliques face à des comédiens incarnant des personnages bourrés de préjugés à l’encontre des migrant·e·s.

Également au programme, des temps d’échange pour partager des idées d’actions, une action photo pour dénoncer la détention des enfants migrants en Belgique et la production d’une chanson engagée sur le thème de la migration.
Bref, une journée pleine d’énergie, riche en découvertes et rencontres, et qui a donné tout son sens au slogan : « des ponts, pas des murs ! ».

PRIX JEUNES AMNESTY DES DROITS HUMAINS

Cette journée a également été l’occasion de remettre le tout premier Prix Amnesty Jeunes des droits humains, qui récompense un·e jeune ou un groupe de jeunes vivant en Belgique, reconnu·e pour la qualité de son action en faveur des droits humains, en Belgique ou ailleurs.

Afin de sélectionner les nominés, nous nous sommes tournés vers les groupes-écoles d’Amnesty, qui ont proposé des candidat·e·s. Sept propositions ont été retenues : le youtubeur « Abdel En Vrai », le chroniqueur Félicien Bogaerts, la comédienne et présentatrice de la RTBF Cécile Djunga, la coprésidente de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés Adriana Costa Santos, un groupe de jeunes engagés contre le harcèlement dans les transports en commun, un groupe d’élèves d’une école d’Enghien qui a organisé une marche pour dénoncer l’interdiction du port du short et du bermuda dans l’établissement, un groupe d’élèves d’une école primaire de Liège qui s’est mobilisé au sujet du prix inéquitable des maillots de foot des Diables rouges. Il a ensuite été temps pour nos militants en herbe de passer au vote...

Et la gagnante est… Adriana Costa Santos ! En l’espace de quelques années, Adriana est devenue l’une des figures marquantes de l’action citoyenne au Parc Maximilien. Arrivée du Portugal après un bachelier en relations internationales, elle s’engage en faveur des migrant·e·s et demandeur·se·s d’asile en devenant en octobre 2015 bénévole pour la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés. Depuis lors, elle poursuit son engagement, au point de d’être devenue la coprésidente de la Plateforme et la coordinatrice pour la Plateforme de l’hébergement des demandeurs d’asile et réfugiés.

Adriana est avant tout une jeune activiste engagée partageant son temps entre le Parc Maximilien, le centre d’hébergement de la Porte d’Ulysse à Haren, le « Hub humanitaire » installé à la gare du Nord et le bureau de la Plateforme à Jette. Au moment de recevoir le Prix, elle a appelé les jeunes à continuer à s’engager pour un monde plus humain et solidaire et déclaré qu’une journée telle qu’Oxfamnesty lui donnait du courage pour intervenir là où la solidarité était en danger.

Toutes les infos
Toutes les actions

Hong Kong : gazés, agressés et arrêtés pour avoir manifesté

Violences policières lors de manifestations à Hong Kong. Amnesty estime qu’il s’agit de violation du droit international. Signez notre pétition !