MARATHON DES LETTRES : ÉCRIRE, C’EST AUSSI RÉSISTER

Le 10 décembre, Journée internationale des droits humains, est un peu la « fête nationale » d’Amnesty. Les drapeaux aux fenêtres sont remplacés par des bougies allumées, ce sont les stylos qui défilent sur le papier et le feu d’artifice est fait de l’engagement de milliers et milliers de personnes qui préfèrent signer plutôt que se résigner. Le Marathon des lettres nous y invite. Découverte et mode d’emploi.

Un lieu de passage ; du papier, des chaises, une table et un stylo. Si l’organisation d’un « marathon » tient à peu de choses, les résultats obtenus sont, eux, immenses.

Le Marathon des lettres, c’est ni plus ni moins la plus grande campagne en faveur des droits humains dans le monde. Ce sont des millions de signatures et de missives récoltées en faveur de personnes dont les droits les plus essentiels sont bafoués ; 350 000 rien qu’en Belgique !

Cette année encore, vous aurez l’occasion de poser un geste fort, concret et efficace. Pour dix jeunes hommes et femmes qui subissent de plein fouet le mépris qu’ont les autorités de certains États pour les droits humains. Armé·e·s de votre stylo, vous pourrez interpeller les autorités de ces pays ou écrire des mots de soutien pour une ou plusieurs de ces personnes dont la vie pourrait bien changer… en mieux.

Car, oui, ça marche. Chaque année, des bonnes nouvelles concernant ces individus pour qui vous vous mobilisez nous arrivent. Qu’il s’agisse d’une libération, de l’amélioration de conditions de détention, de comptes qui doivent être rendus par des bourreaux ou, tout simplement, d’une lueur d’espoir qui renaît, chaque lettre, chaque signature compte. Ce 10 décembre, à la lueur de la bougie Amnesty, nous vous attendons encore plus nombreux que pour les éditions précédentes. Pour écrire, pour résister, pour soutenir. Ensemble.

DEUX MANIÈRES DE PARTICIPER

Via un « marathon »organisé près de chez soi, identifiable sur notre site :
amnesty.be/marathon.

En organisant soi-même un « marathon » sur son lieu de travail, avec une association, avec son club sportif ou simplement chez soi, pour ses voisins, ses amis et/ou sa famille.

Rendez-vous également sur notre site pour recevoir
toutes les informations et le matériel nécessaires : amnesty.be/monmarathon.

Toutes les infos
Toutes les actions

Violences faites aux femmes : la Belgique doit respecter ses obligations

En Belgique, les femmes subissent encore de nombreuses violences. Signez pour demander au gouvernement belge et aux entités fédérées à assurer un profond changement de pratiques.