Porto Rico

Commonwealth de Porto Rico
CAPITALE : San Juan
SUPERFICIE : 8 897 km²
POPULATION : 4 millions
CHEF de L’ÉTAT : George W. Bush
CHEF du GOUVERNEMENT : Sila María Calderón Serra, remplacée par Aníbal Aceveda-Vilá le 2 janvier
PEINE DE MORT : abolie

Homicide perpétré dans des circonstances suspectes
Les circonstances dans lesquelles des agents du Federal Bureau of Investigation (FBI, Bureau fédéral d’enquêtes) des États-Unis ont abattu, au mois de septembre, Filiberto Ojeda Ríos, militant indépendantiste bien connu, constituaient un motif de préoccupation. Accusé d’avoir participé à un vol qualifié aux États-Unis en 1990, ce membre du groupe nationaliste Los Macheteros (Les Coupeurs de canne) a été blessé par balle après que les agents eurent encerclé la ferme dans laquelle lui et sa femme se trouvaient. Sa famille a accusé le FBI d’être à l’origine de la fusillade et d’avoir laissé Filiberto Ojeda Ríos perdre son sang et mourir. Le ministère de la Justice des États-Unis et le ministère de la Justice portoricain ont ouvert des enquêtes distinctes, dont les conclusions n’avaient pas été rendues publiques à la fin de l’année.

Peine de mort au niveau fédéral
En mars, un procès dans lequel les accusés encouraient la peine de mort s’est conclu par la condamnation à l’emprisonnement à vie de Hernando Medina Villegas et Lorenzo Catalán Román, reconnus coupables du meurtre d’un agent de sécurité. Aucun procès de ce type n’avait eu lieu à Porto Rico depuis plus de soixante-quinze ans. Le gouvernement des États-Unis ayant décidé de requérir le châtiment suprême dans cette affaire, des mouvements de protestation s’étaient élevés à Porto Rico, qui a aboli la peine capitale en 1929. Les autorités fédérales américaines ont déclaré qu’elles continueraient à requérir ce châtiment pour les crimes fédéraux commis à Porto Rico et passibles de la peine de mort.

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.