L’approche globale : une mission nouvelle

En août 2001, le mouvement a décidé de modifier le mandat d’Amnesty International afin que l’action de l’organisation vise « principalement à prévenir et faire cesser les graves atteintes aux droits à l’intégrité physique et mentale, à la liberté d’opinion et d’expression et au droit de ne pas être victime de discrimination, dans le cadre de son action visant à promouvoir tous les droits humains ».
Cette nouvelle approche permet à Amnesty International de se pencher sur un éventail beaucoup plus large de préoccupations relatives aux droits humains qu’elle n’a pu le faire par le passé. L’organisation peut aborder certaines atteintes aux droits économiques, sociaux et culturels et axer son action de manière plus efficace sur les principaux sujets de préoccupation relatifs aux droits humains dans des pays différents, sans être freinée par les rigidités de l’ancien mandat.

Libérez Ahed Tamimi

Libérez Ahed Tamimi ! Cette jeune fille risque jusqu’à 10 ans de prison pour une altercation avec des soldats israéliens. Signez la pétition