AVIS AU LECTEUR

Dans ce Rapport 2005, Amnesty International rend compte des atteintes aux droits humains commises dans le monde en 2004 et relevant de son mandat. L’organisation y fait également état des activités qu’elle a entreprises tout au long de l’année pour promouvoir et défendre ces droits.

La majeure partie de cet ouvrage décrit la situation des droits humains dans des pays ou territoires classés par ordre alphabétique à l’intérieur de chacune des cinq régions suivantes : Afrique, Amériques, Asie et Océanie, Europe et Asie centrale, Moyen-Orient et Afrique du Nord. Chaque entrée fournit un bref résumé des préoccupations d’Amnesty International, un rappel des événements marquants de l’année 2004 et un exposé détaillé des atteintes les plus manifestes. Le fait qu’un pays ou territoire ne soit pas traité ne signifie pas qu’aucune atteinte aux droits humains n’y a été commise pendant l’année écoulée. De même, on ne saurait mesurer l’importance des préoccupations d’Amnesty International à l’aune de la longueur des textes consacrés à chaque entrée. Les chiffres concernant la population de chaque pays proviennent de la liste fournie par le Fonds des Nations unies pour la population pour l’année 2004. Les superficies ont été établies à partir des données qui figurent dans la dernière édition de l’Atlas universel publié par Sélection du Reader’s Digest et Le Monde. Les repères accompagnant chaque entrée se veulent neutres et concernent la seule année 2004. La présence ou l’absence de repères n’impliquent en aucune manière une prise de position de la part d’Amnesty International quant au statut de territoires litigieux ou au décompte de la population.

Les index des documents d’Amnesty International cités dans ce rapport et concernant des pays ou des zones géographiques commencent par trois lettres (AFR, AMR, ASA, EUR et MDE) qui désignent respectivement les régions citées plus haut. Ces documents sont disponibles sur le site www.amnesty.org.

Abréviations des traités cités dans cet ouvrage


Convention contre la torture

Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants

Convention sur la discrimination raciale
Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale

Convention sur la protection des travailleurs migrants
Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles

Convention sur les femmes
Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes

Deuxième Protocole facultatif se rapportant au PIDCP
Deuxième Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort

Protocole à la Charte portant création d’une Cour africaine des droits de l’homme et des peuples
Protocole relatif à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples portant création d’une Cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

Protocole facultatif à la Convention contre la torture
Protocole facultatif se rapportant à la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants

Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant
Protocole facultatif se rapportant à la Convention relative aux droits de l’enfant, concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés

Protocole facultatif à la Convention sur les femmes
Protocole facultatif à la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse