Porto Rico

Commonwealth de Porto Rico
CAPITALE : San Juan
SUPERFICIE : 8 897 km²
POPULATION : 4 millions
CHEF de L’ÉTAT : George W. Bush
CHEF du GOUVERNEMENT : Sila María Calderón Serra, remplacée par Aníbal Aceveda-Vilá le 2 janvier
PEINE DE MORT : abolie

Homicide perpétré dans des circonstances suspectes
Les circonstances dans lesquelles des agents du Federal Bureau of Investigation (FBI, Bureau fédéral d’enquêtes) des États-Unis ont abattu, au mois de septembre, Filiberto Ojeda Ríos, militant indépendantiste bien connu, constituaient un motif de préoccupation. Accusé d’avoir participé à un vol qualifié aux États-Unis en 1990, ce membre du groupe nationaliste Los Macheteros (Les Coupeurs de canne) a été blessé par balle après que les agents eurent encerclé la ferme dans laquelle lui et sa femme se trouvaient. Sa famille a accusé le FBI d’être à l’origine de la fusillade et d’avoir laissé Filiberto Ojeda Ríos perdre son sang et mourir. Le ministère de la Justice des États-Unis et le ministère de la Justice portoricain ont ouvert des enquêtes distinctes, dont les conclusions n’avaient pas été rendues publiques à la fin de l’année.

Peine de mort au niveau fédéral
En mars, un procès dans lequel les accusés encouraient la peine de mort s’est conclu par la condamnation à l’emprisonnement à vie de Hernando Medina Villegas et Lorenzo Catalán Román, reconnus coupables du meurtre d’un agent de sécurité. Aucun procès de ce type n’avait eu lieu à Porto Rico depuis plus de soixante-quinze ans. Le gouvernement des États-Unis ayant décidé de requérir le châtiment suprême dans cette affaire, des mouvements de protestation s’étaient élevés à Porto Rico, qui a aboli la peine capitale en 1929. Les autorités fédérales américaines ont déclaré qu’elles continueraient à requérir ce châtiment pour les crimes fédéraux commis à Porto Rico et passibles de la peine de mort.

Toutes les infos

Infos liées

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !