Les droits humains aujourd’hui - 2018

Où en sommes-nous ?

Alors que 2018 tire à sa fin, profitons de ce moment pour revenir sur les 70 ans qui se sont écoulés depuis l’adoption par les Nations unies de la Déclaration universelle des droits de l’homme et pour nous interroger sur le chemin parcouru.

La Déclaration énonce une série de droits dont nous pouvons toutes et tous nous prévaloir, en notre simple qualité d’être humain. Des progrès sont réalisés tous les ans depuis 1948 pour que tous les habitants de la planète puissent un jour jouir de ces droits. Un nombre croissant d’hommes et de femmes vivent à l’abri du besoin, sans avoir à connaître la peur ou la discrimination. Malheureusement, il y a toujours des endroits où, en revanche, l’humanité régresse. Il y a encore beaucoup à faire pour parvenir à un monde conforme aux idéaux de la Déclaration, où tous les êtres humains seraient libres et égaux. Les conflits, les préjugés, les inégalités dans le partage des ressources et les problèmes de gouvernance constituent quelques-unes des raisons pour lesquelles nombre d’entre nous attendent toujours de pouvoir jouir de leurs droits fondamentaux.

Dans cette synthèse de l’état des droits humains dans le monde, nous nous intéressons à certains des grands problèmes et des thèmes majeurs qui ont dominé l’année 2018. Nous nous penchons sur des moments clés dans chaque région et sur des mouvements décisifs en faveur du changement, en examinant en particulier la situation des droits des femmes. Nous saluons également le travail des nombreux défenseurs des droits humains qui militent aujourd’hui, un peu partout dans le monde, en rendant hommage à celles et ceux qui ont payé de leur vie ou de leur liberté leur engagement. Dans les moments les plus sombres, leur courage nous donne la force de poursuivre notre lutte en faveur des droits fondamentaux.

Des vies humaines gaspillées

Journée mondiale des réfugiés : les politiques européennes et belges ne laissent que peu de choix aux personnes qui fuient les persécutions dans leur pays. Signez notre pétition !