Écrire Ali Aarrass a été admis à l’hôpital le 27...

Ali Aarrass a été admis à l’hôpital le 27 octobre, soit deux semaines après que l’équipe médicale de la prison avait préconisé son hospitalisation. Il se trouve de nouveau à la prison de Salé II, près de Rabat, bien que son état de santé ne se soit guère amélioré.

Ali Aarrass a finalement été transféré à l’hôpital le 27 octobre, soit deux mois après le début de sa grève de la faim. Sa famille a indiqué à Amnesty International qu’il avait les jambes engourdies et que ses douleurs à la tête, au foie et aux reins étaient si aigües qu’elles l’empêchaient de dormir.

Une délégation du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a rendu visite à Ali Aarrass le 26 octobre et a demandé à la direction de la prison de le faire admettre à l’hôpital, ce que celle-ci a fait le lendemain. Après avoir subi une batterie d’examens médicaux, Ali Aarrass a demandé à rentrer à la prison le 29 octobre afin de pouvoir communiquer avec sa famille. Il poursuit sa grève de la faim.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir