Écrire Assassinat d’un défenseur des droits humains liés à l’environnement

Samir Flores Soberanes, défenseur des droits humains liés à l’environnement, à la terre et au territoire, a été tué par balle le 20 février ; il avait reçu des menaces à plusieurs reprises en raison de son travail de défense du territoire de sa communauté. Samir Flores Soberanes appartenait à une association de protection de l’environnement et du territoire appelée Front populaire de défense de la terre et de l’eau dans les États de Morelos, Puebla et Tlaxcala (sud-est du Mexique). Il avait par ailleurs dénoncé haut et fort le projet de centrale géothermique appelé « Proyecto Integral Morelos » et avait reçu des menaces de mort par écrit et été battu par un groupe de personnes non identifiées, en octobre 2018.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !