Écrire Craintes pour la sécurite d’un adolescent albinos porté disparu

Un adolescent albinos de 15 ans du village de Nambirikira (autorité traditionnelle de Kachere, district de Dedza) est porté disparu depuis le 24 avril. La police et les habitants sont à sa recherche.

David Fletcher, un adolescent albinos de 15 ans, était parti assister à un match de football dans le village lorsqu’il a disparu, le 24 avril. On ignore toujours tout de son sort. La police est à sa recherche.

Le corps en décomposition d’une jeune femme albinos de 21 ans, Enelesi Nkhata, a été découvert par des agriculteurs dans l’État de Mpale. Déposé dans une tombe peu profonde, il avait les quatre membres coupés et portait la trace d’un coup de couteau au niveau de la poitrine. Enelesi Nkhata séjournait chez sa grand-mère, dans le village de Kumtumba (autorité traditionnelle de Kaphula, district de Dedza). Gerald Phiri, un membre de sa famille lui a fait croire qu’il lui avait trouvé un emploi à Madisi (district de Dowa). Enelesi Nkhata a disparu quelques jours avant le 14 avril. Ne la voyant pas pendant plusieurs jours, des voisins ont signalé sa disparition à la police. Au moins 10 hommes, y compris des hommes d’affaires, ont été arrêtés pour leur participation présumée à son homicide. Gerald Phiri a plaidé coupable de « conspiration en vue de commettre un crime » et « enlèvement en vue de commettre un meurtre » en vertu des sections 404 et 261 du Code pénal. Il a été condamné à cinq et 12 ans d’emprisonnement, respectivement.

Le crâne et les vêtements de Whitney Chilumpha, une fillette de deux ans enlevée à son domicile par des inconnus, ont été retrouvés le 13 avril à Balantha Hills. Deux suspects, dont le père de l’enfant, ont été arrêtés.

Au Malawi, des milliers de personnes albinos vivent dans la peur d’être enlevées ou tuées car les parties de leur corps font l’objet d’un trafic lié à des pratiques rituelles. À la connaissance d’Amnesty International, au moins 12 ont été assassinées dans ce pays et cinq enlevées depuis décembre 2014. On ignore toujours où se trouvent ces dernières. Entre décembre 2014 et avril 2016, 69 autres actes de violence visant des personnes albinos ont été signalés, notamment des enlèvements et des profanations de tombe dans le but de rechercher les ossements des défunts albinos.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.