Écrire Craintes pour la sécurité d’un militant vietnamien.

Les craintes concernant la sûreté et la sécurité de Tr ?n Minh Nh ?t, ancien prisonnier d’opinion vietnamien, s’intensifient car il fait l’objet de manœuvres de harcèlement et d’intimidation et d’autres atteintes aux droits humains persistantes de la part de la police, dans la province de Lâm ??ng (dans le sud du Viêt-Nam).

Dans la nuit du 22 février, Tr ?n Minh Nh ?t se trouvait chez lui quand il a entendu des bruits dehors. Il est sorti avec sa mère pour voir ce qu’il se passait et des agresseurs en civil ont alors lancé sur eux des pierres. Tr ?n Minh Nh ?t les a reconnus : il s’agissait de policiers du district de Lâm Hà, dans la province de Lâm ??ng (région des hauts plateaux du centre, dans le sud du Viêt-Nam). Une des pierres l’a touché à la tête et il a abondamment saigné. Ses proches lui ont prodigué sur place les premiers soins mais ils ont décidé qu’il avait besoin de véritables soins médicaux. Alors qu’ils se rendaient à l’hôpital, ils se sont retrouvés sur la route face au même groupe d’agresseurs en civil. Tr ?n Minh Nh ?t et ses proches se sont réfugiés chez son frère, dont la maison se trouvait non loin de là. Les agresseurs ont encerclé la maison et lancé des pierres puis ils se sont finalement dispersés. Cette attaque a empêché Tr ?n Minh Nh ?t de se rendre à l’hôpital mais il a pu rentrer chez lui tard dans la nuit.

Cette attaque contre Tr ?n Minh Nh ?t représente le dernier épisode en date d’une série d’actes d’intimidation, de manœuvres de harcèlement et d’autres atteintes aux droits humains, y compris des agressions physiques, ayant visé cet homme et sa famille. C’était la cinquième fois au cours du mois de février que des pierres étaient lancées contre la maison de Tr ?n Minh Nh ?t ; les quatre fois précédentes les agresseurs avaient porté des masques. En novembre 2015, Tr ?n Minh Nh ?t a été agressé physiquement à deux reprises par des policiers. Deux frères de Tr ?n Minh Nh ?t ont aussi été victimes de harcèlement ; ainsi, en février, lors d’un contrôle routier de routine, des policiers ont menacé un de ses frères de le frapper et d’incendier sa maison.

Tr ?n Minh Nh ?t est catholique rédemptoriste et il milite pour les droits sociaux. En août 2015, il a été libéré de prison après avoir purgé une peine de quatre années d’emprisonnement pour avoir « mené des activités visant à renverser le gouvernement du peuple », au titre de l’article 79 du Code pénal. Amnesty International l’a considéré comme un prisonnier d’opinion.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir