Écrire Date d’exécution fixée pour deux frères malaisiens

Suthar Batumalai et B. Rames Batumalai doivent être exécutés vendredi 24 février 2017. Les deux frères ont été reconnus coupables de meurtre en 2010 sur la base de preuves indirectes et condamnés automatiquement à la peine capitale.

Suthar Batumalai et B. Rames Batumalai sont deux frères qui vont être exécutés par pendaison en Malaisie le 24 février 2017. Ils ont été condamnés automatiquement à la peine de mort en avril 2010 au titre de l’article 302 du Code pénal, après avoir été reconnus coupables d’un meurtre commis le 4 février 2006. Le 22 février 2017, les deux hommes ont été transférés depuis leurs centres de détention respectifs vers la prison de Kajang, dans l’État de Selangor, où l’exécution aura lieu. Une nouvelle demande de grâce a été déposée le 23 février auprès du Sultan et du Comité des grâces.

Les frères, qui étaient représentés par le même avocat lors de leur procès, ont été reconnus coupables uniquement sur la base de preuves indirectes. Au cours du procès, ils ont affirmé qu’ils étaient intervenus pour empêcher deux autres hommes d’attaquer et de tuer la victime, affirmations qui n’ont pas été prises en compte par la Haute Cour. La Cour a également omis d’appeler un témoin clé, la femme de la victime, à témoigner. Son témoignage aurait pu permettre de corroborer la version des faits des deux frères, et l’implication de deux autres hommes dans le meurtre. La police n’a pas pris d’échantillons sanguins et n’a pas non plus relevé d’empreintes afin d’établir un lien direct avec les deux accusés, car elle a déclaré que ce n’était pas important et que l’identité des accusés avait été confirmée. La condamnation finale a été prononcée le 30 octobre 2012 par la Cour suprême.

Les Garanties des Nations unies pour la protection des droits des personnes passibles de la peine de mort de 1984 disposent : « La peine de mort ne peut être infligée que lorsque la culpabilité repose sur des preuves claires et convaincantes ne laissant place à aucune autre interprétation des faits. »

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir