Écrire Des militants arrêtés pour avoir commémoré le 4 juin 1989

Quatre militants ont été officiellement arrêtés pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’État », pour avoir commémoré le 27e anniversaire de la répression de Tiananmen en faisant la promotion d’une boisson alcoolisée chinoise portant une étiquette en référence au 4 juin 1989, avec la célèbre image d’un homme faisant face à des chars.

Le 5 juillet, Fu Hailu, Luo Fuyu et Zhang Junyong ont été officiellement arrêtés pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’État », après avoir été maintenus en détention pendant environ un mois. Ils ont été arrêtés pour avoir diffusé sur Internet une publicité pour un baijiu, un alcool très consommé en Chine, dont l’étiquette indiquait « Souvenez-vous, Huit-Alcool-Six-Quatre », en référence à la date du 4 juin 1989, et représentait la célèbre image d’un homme faisant face à des chars.

Un autre militant, Chen Bing, avait été appréhendé à l’aéroport de Shuangliu le 21 juin, à Chengdu, avant d’être libéré sous caution le 30 juin. Il a cependant été officiellement arrêté le 6 juillet, soupçonné d’« incitation à la subversion du pouvoir de l’État ».

Pendant les mois de mai et juin, les autorités chinoises ont traqué les militants qui organisaient des activités pour commémorer la répression de Tiananmen. Au total, 12 personnes ont été placées en détention. Huit d’entre elles ont par la suite été libérées sous caution, mais les quatre personnes nommées ci-dessus sont toujours en détention. Ma Qing, originaire de la province du Sichuan, a été libérée sous caution le 21 juin après avoir été arrêtée le 27 mai. Luo Yaling, de Chongqing a été libérée sous caution le 3 juillet après avoir été maintenue en détention pendant 31 jours, accusée d’avoir « cherché à provoquer des conflits et troublé l’ordre public ».

Quatre militants de Pékin, Xu Caihong, Ma Xinli, Liang Taiping et Li Wei ont été libérés sous caution le 29 juin. Ils avaient été placés en détention le 31 mai et le 1er juin, pour avoir « cherché à provoquer des conflits et troublé l’ordre public », après s’être rassemblés à Pékin pour commémorer la date anniversaire. Deux autres militants de Pékin, Zhang Baocheng et Zhao Changqing, arrêtés pour les mêmes accusations, ont été libérés sous caution le 7 juillet.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.