Écrire Des militants condamnés pour avoir manifesté pacifiquement

Mahienour el Masry, militante des droits humains et prisonnière d’opinion, a été condamnée en même temps que Moatasem Medhat, militant syndical, à deux ans d’emprisonnement pour « participation à une manifestation non autorisée ». Trois autres militants, Asmaa Naem, Waleed el Amry et Ziad Abu el Fadl, ont été condamnés par contumace à trois ans d’emprisonnement dans la même affaire.

Le 30 décembre, le tribunal correctionnel de Montazah, à Alexandrie, deuxième ville d’Égypte par sa population, a condamné Mahienour el Masry, défenseure des droits humains et prisonnière d’opinion, ainsi que Moatasem Medhat, militant syndical, qui avaient pris part pacifiquement à une manifestation, à deux ans d’emprisonnement pour « participation à une manifestation non autorisée » et « démonstration de force ». L’avocat des accusés a fait appel et l’audience est prévue pour le 13 janvier. Les forces de sécurité ont transféré Mahienour el Masry dans la prison pour femmes de Damanhour et Moatasem Medhat dans la prison de Borg el Arab, près d’Alexandrie.

Dans la même affaire, le tribunal a également condamné par contumace trois autres militants, Asmaa Naem, Waleed el Amry et Ziad Abu el Fadl, à trois années d’emprisonnement pour « participation à une manifestation non autorisée » et « démonstration de force ». En vertu du droit égyptien, les personnes condamnées par contumace ont le droit de bénéficier d’un nouveau procès.

Ces condamnations sont liées à une manifestation pacifique organisée le 14 juin 2017 à Alexandrie pour protester contre la ratification d’un accord par lequel l’Égypte cédait au royaume d’Arabie Saoudite sa souveraineté sur deux îles de la mer Rouge, Tiran et Sanafir.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !