Écrire Des militants et des prisonniers d’opinion en détention

Mahienour El Masry, défenseure des droits humains et prisonnière d’opinion, a été placée en détention provisoire le 18 novembre, en même temps que le militant Moataseem Medhat. S’ils sont déclarés coupables, Mahienour El Masry et Moataseem Medhat, ainsi que trois autres militants, encourent jusqu’à cinq ans d’emprisonnement pour « participation à une manifestation non autorisée », entre autres charges.

Le 18 novembre, le tribunal correctionnel de Montazah, à Alexandrie, deuxième ville d’Égypte par sa population, a ordonné le placement en détention de Mahienour El Masry et de Moataseem Medhat jusqu’au 30 décembre, date à laquelle un jugement devrait être rendu. Leur détention fait suite au mouvement de protestation du 14 juin 2016, jour où des militants de toute l’Égypte ont organisé des manifestations pacifiques pour dénoncer la décision du gouvernement égyptien de rétrocéder deux îles, Tiran et Sanafir, au Royaume d’Arabie saoudite. Le tribunal poursuit Mahienour El Masry et Moataseem Medhat, ainsi que les militants Asmaa Naem, Waleed El Amry et Ziad Abu El Fadl, pour « participation à une manifestation non autorisée », « démonstration de force » et « outrage au président ». S’ils sont déclarés coupables, ils encourent jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et cinq ans de mise à l’épreuve.

Le 18 novembre, seuls Mahienour El Masry et Moataseem Medhat ont comparu devant le tribunal, mais le juge a ajourné le procès au 30 décembre et ordonné la détention de Mahienour et de Motaseem jusqu’à la prochaine audience. Mahienour El Masry est actuellement incarcérée dans la prison d’Al Qanater, au nord du Caire. Amnesty International estime que les charges retenues contre ces cinq militants sont dénuées de fondement et que Mahienour El Masry et Moataseem Medhat sont des prisonniers d’opinion, détenus uniquement pour avoir exercé, pourtant pacifiquement, leurs droits à la liberté d’expression et de réunion.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !