Écrire Des pratiquants du Fa Lun Gong risquent la torture

Un couple de personnes âgées de la province du Henan a été arrêté en raison de ses convictions. Ces personnes font l’objet de poursuites pénales et risquent d’être victimes d’actes de torture et d’autres formes de mauvais traitements pendant leur détention.

Environ 30 policiers en civil se sont introduits dans l’appartement de Yao Guofu, 63 ans, et Liang Xin, 62 ans, à Nanyang, dans la province du Henan, le 5 décembre 2015. Selon les membres de leur famille, les policiers les ont placés en garde à vue et ont confisqué deux ordinateurs, quatre imprimantes et dix grandes boîtes contenant des documents sur le Fa Lun Gong.

Ils ont été placés en détention le 6 décembre 2015 par le bureau de la Sécurité publique de Nanyang et ont été accusés d’avoir « utilisé une organisation hérétique en vue d’ébranler la loi ». Le bureau du procureur du district de Wolong a approuvé leur arrestation pour ces accusations le 12 janvier et ils attendent à présent une possible inculpation puis un procès, les dernières étapes du système pénal chinois. Ils sont détenus au Centre de détention numéro 1 de la ville de Nanyang.

D’après les membres de leur famille, Yao Guofu a été frappé par d’autres détenus, et les gardiens du centre de détention ne sont pas intervenus pour mettre fin au passage à tabac.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.