Écrire Des restrictions sont imposées à un avocat défenseur des droits humains remis en liberté

Immédiatement après que Jiang Tianyong, avocat spécialisé dans la défense des droits humains, a été libéré de prison le 28 février 2019, son père, sa sœur et lui-même ont été emmenés contre leur gré. S’ils ont depuis lors pu rentrer au domicile familial, Jiang Tianyong continue à faire l’objet d’une surveillance étroite et de filatures constantes, sans avoir la possibilité de choisir son emploi. Jiang Tianyong a déjà purgé une peine de deux ans d’emprisonnement pour « incitation à la subversion ». Amnesty International le considérait comme un prisonnier d’opinion, qui n’aurait jamais dû être arrêté pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !