Écrire Deux militants chinois des droits du travail maintenus en détention

Le militant des droits du travail He Xiaobo a été remis en liberté le 7 avril, mais deux autres militants – Zeng Feiyang et Meng Han – sont maintenus en détention et ce, uniquement en raison de leurs activités légitimes de défense des droits des travailleurs dans la province du Guangdong. La libération soudaine de He Xiaobo semble indiquer que nos actions ont un impact, mais il est nécessaire de continuer d’envoyer des appels en faveur des deux militants qui sont toujours détenus.

Zeng Feiyang, qui est le directeur du Centre des travailleurs de Panyu et l’un des dirigeants syndicaux les plus influents de la région, et le militant Meng Han sont détenus depuis décembre 2015. Ils ont été arrêtés officiellement pour avoir « rassemblé une foule afin de troubler l’ordre social » le 10 janvier. Le militant He Xiaobo a été remis en liberté le 7 avril, et Tang Jian et Zhu Xiaomei ont été relâchés début février.

Zeng Feiyang et Meng Han sont détenus au centre de détention n° 1 de la ville de Guangzhou. Zeng Feiyang n’a pas pu communiquer avec son avocat depuis son placement en détention. Meng Han n’a pu avoir accès aux services d’un avocat que de façon sporadique.

Leur arrestation et leur détention s’inscrivent dans le cadre d’une répression coordonnée visant le mouvement de défense des droits des travailleurs dans la province du Guangdong, alors que les tensions sociales s’accroissent dans la région. Trente-trois autres militants ont été interrogés dans le cadre de cette répression, puis relâchés. Les médias officiels semblent mener une campagne de dénigrement contre les militants. Plusieurs les accusent d’inciter les travailleurs à entrer en grève et d’accepter des fonds d’organisations étrangères.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition