Écrire Exécution imminente d’un ressortissant malaisien

Prabagaran Srivijayan, un ressortissant malaisien, a été déclaré coupable et condamné automatiquement à la peine de mort à Singapour le 22 juillet 2012. Son exécution pourrait avoir lieu à partir de la semaine prochaine.

Prabagaran Srivijayan, un ressortissant malaisien de 29 ans accusé d’avoir tenté de faire entrer 22,24 grammes de diamorphine à Singapour en avril 2012, a été déclaré coupable et condamné automatiquement à la peine de mort le 22 juillet 2012. Sa date d’exécution n’a pas encore été fixée mais, selon l’un de ses avocats, elle pourrait avoir lieu à partir de la semaine prochaine.

Prabagaran Srivijayan a toujours clamé son innocence et maintient qu’il ignorait l’existence de la drogue retrouvée dans l’accoudoir de la voiture qu’il avait empruntée. Aux termes du droit singapourien, toute substance interdite découverte dans un véhicule est présumée appartenir au conducteur. La charge de la preuve revient donc à l’accusé, en violation du droit à la présomption d’innocence et du droit à un procès équitable.

En outre, l’un des avocats de Prabagaran Srivijayan a fait part d’autres inquiétudes quant au respect du droit à un procès équitable, notamment parce que les autorités singapouriennes n’ont pas exploré toutes les pistes ni entendu deux témoins qui, selon Prabagaran Srivijayan, pourraient prouver son innocence.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.