Écrire Exigez que la peine de Chelsea Manning soit commuée

Chelsea Manning a été condamnée à 35 ans d’emprisonnement à l’issue d’un procès entaché de manquements aux procédures légales pour avoir révélé des informations confidentielles, dont certaines faisaient état de possibles violations des droits humains. Le président Obama doit commuer sa peine avant de quitter ses fonctions.

Chelsea Manning était analyste militaire pour l’armée américaine en Irak. Entre 2009 et 2010, elle a rendu publics des documents confidentiels du gouvernement, pensant qu’elle pouvait susciter un débat constructif sur le coût de la guerre. Chelsea Manning a été condamnée à 35 ans d’emprisonnement en 2013, même si certaines des informations qu’elle a révélées faisaient état de possibles violations des droits humains et du droit international.

Il existe de graves inquiétudes quant aux conditions de détention provisoire de Chelsea Manning et quant à des manquements aux procédures légales pendant son procès. Le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture a déclaré que sur les trois ans que Chelsea Manning a passés en détention provisoire, elle a été détenue dans des conditions cruelles et dégradantes pendant 11 mois. Pendant son procès en juillet 2013, elle n’a pas été autorisée à présenter des éléments prouvant qu’elle avait agi dans l’intérêt général. Amnesty International estime qu’elle a fait l’objet d’accusations excessives portées grâce à des lois obsolètes et qu’elle a été poursuivie d’une manière qui semble être destinée à servir d’avertissement à d’autres potentiels lanceurs d’alerte. En 2014, la demande de grâce de Chelsea Manning a été rejetée.

Elle a essayé de se suicider en juillet 2016 et a pour cette raison été condamnée à 14 jours de détention à l’isolement. En octobre, elle a fait une autre tentative de suicide. Elle pourrait être à nouveau placée en détention à l’isolement pour cette seconde tentative de suicide qui a eu lieu pendant qu’elle purgeait la peine de détention à l’isolement à laquelle elle avait été condamnée pour sa première tentative.

Les avocats de Chelsea Manning ont déposé une demande de commutation en grâce mi-novembre. Il est essentiel que le président Obama accepte la demande de grâce de Chelsea Manning en reconnaissance du fait qu’elle a agi dans l’intérêt général et en raison du traitement dont elle a fait l’objet au début de sa détention provisoire et des manquements aux procédures légales pendant son procès, ainsi que pour limiter l’effet dissuasif pour les potentiels futurs lanceurs d’alerte.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.