Écrire Huit Libanais dans l’attente du verdict dans leur procès

Le 3 avril 2019, huit hommes libanais ont comparu devant la Chambre de sûreté de l’État de la Cour d’appel fédérale d’Abou Dhabi. Ils ont été autorisés à parler ouvertement de leurs conditions de détention. L’un d’entre eux au moins, Abdel Rahman Chouman, a dit avoir été battu une fois six heures durant, pendant l’enquête, et été forcé à signer ses « aveux » sans avoir été autorisé à lire le document. Le tribunal a fixé au 15 mai le prononcé du jugement, et les familles ont été informées du fait que les huit hommes allaient être transférés à la prison d’al Wathba, à Abou Dhabi, au cours des 15 prochains jours.

Action terminée

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !