Écrire Jack Jones a été exécuté dans l’Arkansas.

Jack Jones, 52 ans, a été exécuté dans l’Arkansas le 24 avril pour un meurtre commis en 1995. Il est l’un des deux hommes mis à mort dans l’Arkansas le 24 avril. C’est la première fois depuis 2000 qu’un État américain procède à deux exécutions le même jour. Le 6 juin 1995, Mary Phillips, 34 ans, a été victime d’un vol et d’un viol avant d’être tuée au cabinet comptable où elle travaillait. Sa fille de 11 ans, qui était présente, a été étranglée, rouée de coups et laissée pour morte, mais a survécu. En avril 1996, Jack Jones, alors âgé de 31 ans, a été déclaré coupable de meurtre passible de la peine capitale, de viol et de tentative de meurtre passible de la peine capitale. Le jury l’a condamné à la peine capitale sans avoir été informé que, quelques mois avant le crime, Jack Jones avait été diagnostiqué à deux reprises comme étant atteint de troubles bipolaires (autrefois appelés « maladie maniaco-dépressive »), une grave maladie mentale. Après le rejet de tous ses ultimes recours, et le refus par la Cour suprême des États-Unis d’intervenir, Jack Jones a été exécuté le 24 avril 2017. Son décès a été prononcé à 19 h 20, environ 14 minutes après le début de l’injection létale. Selon l’État, « le personnel de l’administration pénitentiaire de l’Arkansas (Arkansas Department of Correction) a tenté en vain de poser un cathéter central au niveau du cou de Jack Jones », « à la demande de ce dernier, le personnel a posé deux perfusions intraveineuses, et l’exécution a pu se dérouler avec les deux intraveineuses ». L’État a déclaré que « les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition