Écrire L’éminent syndicaliste étudiant doit être libéré

Après avoir passé presque huit mois dans la clandestinité, l’éminent syndicaliste étudiant, Kyaw Ko Ko, a été arrêté pour son rôle dans l’organisation de manifestations étudiantes au Myanmar. Il s’agit d’un prisonnier d’opinion, qui doit être libéré immédiatement et sans condition.
Le 29 octobre, Kyaw Ko Ko, 34 ans, syndicaliste étudiant de renom et président de la Fédération des syndicats étudiants de Birmanie (ABFSU), a été arrêté par des policiers en civil dans la municipalité de Thingangyun, à Yangon, la plus grande ville du Myanmar. Il vivait dans la clandestinité avant d’être arrêté. Il a passé la nuit en détention au centre d’interrogatoire du département des renseignements spéciaux du Myanmar, également connu sous le nom d’Aung Tha Pyay. Il a été arrêté en raison d’une manifestation pacifique qu’il a organisée le 10 mars 2015 à Yangon pour protester contre la dispersion violente du défilé étudiant qui a eu lieu le même jour à Letpadan, dans la région de Bago. Après la manifestation du 10 mars, la police a émis un mandat d’arrêt contre lui en raison de son rôle dans l’organisation de la manifestation et il est alors entré dans la clandestinité.
Le 30 octobre, il a été déferré devant le tribunal du district de Kamayut, à Yangon, et a par la suite été transféré à la prison d’Insein où il est actuellement détenu. Il a été inculpé pour participation à un rassemblement illégal (article 143 du Code pénal), poursuite d’un rassemblement illégal en sachant qu’il a été dispersé (article 145), « émeutes » (article 147) et incitation à commettre des infractions visant l’État ou la tranquillité publique [article 505(b)]. Il encourt jusqu’à six ans et six mois d’emprisonnement.

Kyaw Ko Ko pourrait faire l’objet de chefs d’inculpation supplémentaires, mais ceux-ci n’ont pas encore été confirmés. Sa prochaine audience devant le tribunal aura lieu le 5 novembre. Au 30 octobre, il n’avait pas été autorisé à contacter son avocat ou sa famille.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.