Écrire La liberté sous caution toujours refusée à un militant d’Okinawa

Hiroji Yamashiro est toujours en détention, la Cour suprême ayant refusé son recours spécial demandant sa libération sous caution le 20 février 2017. Arrêté pour son rôle dans les manifestations contre les nouveaux projets de construction de l’armée américaine à Okinawa, Hiroji Yamashiro n’a pas pu voir sa famille depuis le 17 octobre 2016. Sa prochaine audience est prévue pour le 17 mars 2017.

Hiroji Yamashiro, éminent militant à la tête du mouvement pour la paix à Okinawa, a vu sa demande de libération sous caution refusée par le tribunal du district de Naha le 8 février 2017, pour « éviter la destruction de preuves ». Peu après, Hiroji Yamashiro a déposé un recours spécial auprès de la Cour suprême de Tokyo, qui a lui aussi été rejeté le 20 février 2017. Des groupes de la société civile ont riposté en organisant des rassemblements de plusieurs centaines de manifestants devant le tribunal du district de Naha, à Okinawa, le 24 février 2017, afin de protester contre le rejet de la demande de libération sous caution de Hiroji Yamashiro.

Depuis qu’il a été arrêté le 17 octobre 2016 pour avoir, semble-t-il, coupé une clôture barbelée entourant un chantier durant une manifestation contre l’installation de nouveaux locaux de l’infanterie de marine des États-Unis près de Takae (Okinawa), Hiroji Yamashiro n’a pas pu voir sa famille, d’après les autorités afin d’« éviter la destruction de preuves ». Son avocat remet en cause la légitimité de la restriction de son droit de voir ses proches, les visites n’ayant lieu que sous la surveillance du personnel du centre de détention, ce qui rend peu probable la « destruction de preuves ».

Le tribunal du district doit examiner l’affaire concernant Hiroji Yamashiro les 17 et 27 mars 2017. Cependant, d’après son avocat, la date de sa libération n’est pas claire, car sa détention pourrait être prolongée par un nouveau refus de libération sous caution. Malgré l’absence d’indications précises concernant une détérioration de l’état de santé de Hiroji Yamashiro, certains militants s’inquiètent de son bien-être en raison d’une opération qu’il avait subie en 2015 pour un lymphome malin.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.