Écrire Les homosexuels sont de nouveau persécutés en Tchétchénie

D’après un rapport publié par l’organisation Russian LGBT Network en juillet, les homosexuels sont de nouveau persécutés en Tchétchénie. Les autorités tchétchènes continuent de nier l’existence même d’homosexuels en Tchétchénie. Le 11 juillet, l’ONG Russian LGBT Network a indiqué que les homosexuels étaient de nouveau percutés en Tchétchénie, et le 31 juillet, l’organisation a publié les témoignages de 33 personnes LGBT qui ont été persécutées, détenues illégalement, torturées et soumises à d’autres mauvais traitements. Les témoignages de ces personnes révèlent l’ampleur de la violence qu’elles ont subie et l’implication directe des autorités tchétchènes dans ces agissements. D’après des sources fiables, les autorités ont également menacé les victimes et leur famille de les poursuivre en justice si elles portaient de « fausses accusations ». Pendant ce temps, les autorités tchétchènes continuent de nier l’existence même d’homosexuels en Tchétchénie. Pendant un entretien avec le journaliste de HBO David Scott, pour l’émission télévisée Real Sports with Bryant Gumbel, le président tchétchène Ramzan Kadyrov a été interrogé sur les informations selon lesquelles des homosexuels sont victimes de persécutions. En réponse, Ramzan Kadyrov a ri et a déclaré : « Cela n’a pas de sens. Nous n’avons pas ce genre de personnes ici. Nous n’avons pas d’homosexuels. S’il y en a, envoyez-les au Canada... Emmenez-les loin de nous, pour qu’on n’en ait pas chez nous. Pour purifier notre sang, s’il y en a ici, emmenez-les. » Lorsque le journaliste a demandé à (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !