Écrire Les ONG et les personnes qui défendent les droits humains sont en danger

Des réformes législatives envisagées au Guatemala imposeraient des restrictions, des contrôles et des sanctions indus aux organisations non gouvernementales (ONG), mettant en péril les droits à la liberté d’expression et d’association dans le pays. Ces réformes doivent être soumises au vote pour adoption dans les prochaines semaines. Appelez le Congrès guatémaltèque à s’abstenir de débattre de la proposition de loi n° 5257 et de l’adopter, afin que les personnes qui défendent les droits humains puissent continuer à mener leurs activités.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !