Écrire Manœuvres d’intimidation contre un militant écologiste

Le 3 avril dans la soirée, des inconnus postés devant le domicile du défenseur des droits humains Rafael Maldonado, dans la ville de Guatemala, ont tiré sur une voiture. Celui-ci n’a pas été blessé mais il est convaincu qu’il s’agissait d’une manœuvre d’intimidation et craint désormais pour sa sécurité.

Le 3 avril vers 21 h 20, des inconnus se sont postés devant le domicile du défenseur des droits humains Rafael Maldonado dans la ville de Guatemala, la capitale, et ont tiré sur une voiture située de l’autre côté du parc qui fait face à la maison. Ces hommes ont fait feu à plusieurs reprises. Rafael Maldonado n’a pas été blessé mais des représentants du Centre d’action juridique, environnementale et sociale du Guatemala (CALAS) ont indiqué à Amnesty International que cet événement avait contribué à accroître son stress émotionnel.

Rafael Maldonado est le directeur juridique du CALAS, une organisation non gouvernementale (ONG) guatémaltèque qui défend et promeut le droit fondamental à un environnement sain et les droits des peuples autochtones.

Celle-ci fournit une représentation et une assistance juridiques à plusieurs communautés qui défendent les droits humains dans le cadre de projets d’exploration et d’exploitation des ressources naturelles. Depuis des années, Rafael Maldonado reçoit des messages de menace liés à ses activités de conseil juridique auprès des militants de ces communautés et aux affaires à caractère environnemental qu’il plaide devant divers tribunaux. La dernière manœuvre d’intimidation dont il a été victime lui fait craindre pour sa sécurité.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse