Écrire On craint qu’un ancien prisonnier d’opinion se trouve à nouveau en détention

Gao Zhisheng, avocat spécialiste des droits humains, a disparu depuis plus de trois mois, et on ne sait toujours pas où il se trouve. Des témoignages contradictoires sont apparus quant au lieu exact où il se trouve et son état de santé actuel. Étant donné qu’il avait été victime de mauvais traitements et privé d’avocat pendant sa détention précédente, il risque fort de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements.

La disparition de Gao Zhisheng a été signalée par sa famille le 13 août 2017. La police du comté de Jia et de la ville de Yulin, situés tous deux dans la province septentrionale du Shaanxi (Chine), affirme qu’il n’est pas en garde à vue. Le 5 septembre, la famille de Gao Zhisheng a finalement appris d’un responsable local qu’il avait été emmené à Pékin. En dehors de cela, les autorités n’ont fourni aucune information à la famille de Gao Zhisheng quant au lieu exact où il se trouve, son état de santé actuel ou les raisons d’un placement en détention.

Deux avocats engagés par la famille de Gao Zhisheng se sont rendus au bureau municipal de la sécurité publique de Pékin et au bureau de la sécurité publique du comté de Jia, les 12 octobre et 8 novembre respectivement, pour obtenir plus d’informations sur sa détention. Les autorités ont cependant refusé de divulguer toute information aux avocats.

Radio Free Asia (RFA) a révélé qu’un agent du bureau de maintien de la sécurité de la ville de résidence de Gao Zhisheng (district de Lu, comté de Jia) avait déclaré à un journaliste de RFA le 11 novembre que Gao Zhisheng était détenu par le bureau local de la sécurité nationale du comté de Jia et qu’il allait bien. Cependant, d’après la femme de Gao Zhisheng, aucun membre de la famille n’en a été informé.

Fin août, Shao Zhongguo, ami de Gao Zhisheng et militant, a été placé en détention pour des motifs pénaux parce qu’il était soupçonné d’« avoir cherché à provoquer des conflits et troublé l’ordre public » pour avoir aidé Gao Zhisheng à quitter secrètement sa maison sévèrement gardée et à se rendre dans la province voisine début août. Fin septembre, la famille de Shao Zhongguo a été informée par la police qu’il avait été officiellement arrêté, mais n’a reçu aucune notification écrite de son arrestation.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition