Écrire Peine d’emprisonnement maximale pour un militant anti-Formosa

Hoàng Đức Bình, militant écologiste, a été condamné à 14 ans d’emprisonnement pour avoir critiqué la catastrophe provoquée par Formosa et pour avoir critiqué le gouvernement sur son blog ; c’est une des peines les plus dures à avoir jamais été prononcées contre un militant vietnamien. Il est détenu depuis son arrestation, le 15 mai 2017.

Le 6 février 2018, Hoàng Đức Bình a été reconnu coupable d’« actes d’opposition commis à l’encontre d’une personne exerçant une fonction publique » et d’« utilisation abusive des libertés démocratiques pour porter atteinte aux intérêts de l’État et aux droits et intérêts légitimes des organisations ou des citoyens » par le tribunal populaire du district de Diễn Châu, dans la province de Nghệ An (centre-nord du Viêt-Nam). Condamné à 14 ans d’emprisonnement, Hoàng Đức Bình a reçu la peine d’emprisonnement maximale pour chacun de ces chefs d’inculpation (articles 330 et 331 du Code pénal de 2015 du Viêt-Nam respectivement). Le jour de l’audience, les autorités de la province de Nghệ An ont ordonné que toutes les routes menant au tribunal soient bloquées par la police et ont arrêté plusieurs proches de Hoàng Đức Bình alors qu’ils se rendaient au tribunal ; seuls ses parents ont été autorisés à se rendre dans la salle d’audience.

Hoàng Đức Bình, vice-président du Mouvement des travailleurs vietnamiens, militant et blogueur, avait à plusieurs reprises diffusé en direct et commenté de manière critique la brutalité de la police lors des manifestations pacifiques contre l’entreprise taïwanaise Formosa, l’accusant d’être responsable d’une catastrophe écologique qui a eu lieu dans la région côtière centrale en avril 2016. La catastrophe provoquée par Formosa en 2016 ayant détruit les moyens de subsistance et l’environnement, Hoàng Đức Bình a aidé les pêcheurs touchés à chercher à obtenir justice en demandant que Formosa verse une indemnisation adéquate et nettoie le déversement de produits chimiques.

Hoàng Đức Bình a été arrêté par la force par la police le 15 mai 2017 alors qu’il voyageait avec le père Nguyễn Đình Thục, prêtre catholique et sympathisant actif des victimes de la catastrophe provoquée par Formosa. Lors de sa détention dans la province de Nghệ An, Hoàng Đức Bình aurait été contraint de signer des « aveux » par les autorités.

Les autorités vietnamiennes continuent de harceler un grand nombre de militants qui expriment pacifiquement des opinions critiques au sujet de la catastrophe provoquée par Formosa ; la peine d’emprisonnement de 14 ans de Hoàng Đức Bình fait partie des peines les plus dures prononcées contre un militant à ce jour.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la cruauté des USA envers celles et ceux qui ont besoin de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !