Écrire Plus de 100 personnes sont toujours en détention

Un an après le début des manifestations au Nicaragua, au moins 700 personnes ont fait l’objet de poursuites pénales, parmi lesquelles plus de 100 sont toujours emprisonnées,. Une loi d’amnistie adoptée récemment par l’Assemblée nationale du Nicaragua pourrait menacer les droits des victimes de la crise à la vérité, à la justice et à des réparations.

Nous demandons instamment aux autorités du Nicaragua de libérer immédiatement toutes les personnes détenues uniquement pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression et de réunion pacifique et d’abandonner toutes les charges retenues contre ces personnes.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Pour un arrêt définitif des exportations d’armes à l’Arabie saoudite

Appelez le prochain gouvernement wallon à stopper les exportations d’armes wallonnes à destination des pays qui commettent de graves violations des droits humains. Signez en ligne !