Écrire Préoccupations quant à la sécurité d’un militant étudiant détenu

Emad Al Sadig Ismael Hamdoun, un étudiant de 24 ans de l’Université d’Omdurman Ahlia, est détenu au bureau politique du Service national de la sûreté et du renseignement (NISS) à Khartoum Nord depuis son arrestation le 14 décembre. Amnesty International est préoccupée quant à sa sécurité en détention.

La famille d’Emad Al Sadig Ismael Hamdoun pense qu’il a été arrêté car il a dénoncé un agent du NISS qui l’avait torturé. Le 12 décembre, Emad Al Sadig Ismael Hamdoun a publiquement accusé un agent du NISS qu’il soupçonnait d’avoir participé à sa torture pendant sa détention en 2012. Selon un membre de sa famille, l’agent du NISS « a menacé de l’arrêter ».

Emad Al Sadig Ismael Hamdoun est un membre actif du parti d’opposition, le parti de l’Oumma (PNU), et du mouvement étudiant soudanais Girifna. L’étudiant de 24 ans de l’Université d’Omdurman Ahlia a été arrêté le 14 décembre au soir par trois agents du NISS en civil, à l’extérieur du siège du PNU, à Omdurman. Il a pu contacter sa famille et l’informer qu’il était en détention sans inculpation au bureau politique du NISS à Khartoum Nord.

Ce n’est pas la première fois qu’il est emprisonné. Il avait été arrêté et torturé en 2012 et en 2013. Emad Al Sadig Ismael Hamdoun risque d’être victime de torture et d’autres mauvais traitements pendant sa détention.

La famille d’Emad Al Sadig Ismael Hamdoun a publié une déclaration le 15 décembre indiquant « qu’ils étaient inquiets quant à la sécurité d’Emad ».

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.