Écrire Prolongation de la détention de Mahmoud Mohamed Ahmed Hussein

Le prisonnier d’opinion Mahmoud Mohamed Ahmed Hussein sera maintenu en détention pendant encore 45 jours, comme l’a décidé un tribunal du Caire le 8 octobre dernier. Lors de la prochaine audience, le 23 novembre, le juge décidera de libérer cet homme ou de prolonger sa détention.
Le 8 octobre 2015, un tribunal du Caire a décidé de prolonger la détention du prisonnier d’opinion Mahmoud Mohamed Ahmed Hussein de 45 jours. Ce dernier est détenu sans inculpation depuis 21 mois. Lors de la prochaine audience, le 23 novembre, le juge décidera de le libérer ou de le renvoyer en détention. Aux termes du droit égyptien, la période de détention précédant le procès pour des charges passibles de la réclusion à perpétuité ou de la peine de mort peut durer deux ans.
Mahmoud Mohamed Ahmed Hussein a été arrêté le 25 janvier 2014 dans un minibus car il portait un t-shirt aux couleurs de l’« Action en faveur d’une nation sans torture » et une écharpe affichant le logo de la « révolution du 25 janvier ». Alors âgé de 18 ans, le jeune homme rentrait d’une manifestation. Il a subi des actes de torture visant à le pousser à « avouer » des infractions qu’il n’avait pas commises. Dans une lettre adressée le 25 septembre dernier à Amnesty International, celui-ci a demandé : « Serai-je jugé au nom d’un but, d’une idée ou d’un rêve que beaucoup d’entre nous partagent depuis la "révolution du 25 janvier" ? »
Le 14 juillet dernier, des gardiens de la prison d’appel du Caire ont battu Mahmoud Mohamed Ahmed Hussein car il voulait récupérer ses effets personnels. Celui-ci est actuellement détenu à la prison de Tora, au Caire.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir