Écrire Quatre chefs de file du « mouvement des parapluies » ont été emprisonnés

Quatre chefs de file des manifestations organisées en 2014 à Hong Kong en faveur de la démocratie, connues sous le nom de « mouvement des parapluies », ont été condamnés à des peines de huit à 16 mois d’emprisonnement, après avoir été déclarés coupables d’infractions liées à la notion de « troubles à l’ordre public » pour avoir « bloqué des lieux publics et des voies publiques » pendant ces manifestations.

Ce sont des prisonniers d’opinion, car ils sont incarcérés uniquement pour avoir plaidé pacifiquement en faveur de la démocratie à Hong Kong. Leur condamnation à des peines d’emprisonnement crée un précédent et il est à craindre que les autorités ne continuent à recourir à des chefs d’inculpation vagues et ambigus pour poursuivre et incarcérer massivement des manifestants pacifiques, exerçant ainsi un effet dissuasif accru sur l’exercice du droit à la liberté de réunion pacifique et d’expression à Hong Kong.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Soudan : tué·e·s pour avoir manifesté pacifiquement

Les milices pro-gouvernementales attaquent et tuent des manifestant·e·s pacifiques, intervenez et stoppez ce massacre.