Écrire Santiago Maldonado a été retrouvé mort

Le corps sans vie de Santiago Maldonado a été retrouvé le 17 octobre à 300 mètres de la communauté de Pu Lof en Resistencia, dans le département de Cushamen (province de Chubut, Argentine). Dans la matinée du 1er août 2017, une centaine de membres de la Gendarmerie nationale argentine (Gendarmería Nacional Argentina, GNA, force militaire gouvernementale) sont entrés de façon irrégulière et violente sur le territoire de la communauté mapuche de Pu Lof en Resistencia. Selon cette communauté, la GNA a tiré avec des balles en plomb et en caoutchouc, et mis le feu à de nombreux biens de ces familles. Depuis cette attaque, on ne savait pas où se trouvait Santiago Maldonado, militant âgé de 28 ans qui était arrivé la veille afin d’aider la communauté pour l’action en justice visant à récupérer des terres tribales. Il a été vu en vie pour la dernière fois alors qu’il s’enfuyait pour échapper à l’attaque menée par la GNA. Selon les récits de témoins, une trentaine de membres en uniforme de la GNA sont entrés dans la communauté et ont commencé à tirer, et les personnes présentes ont couru vers le fleuve tout proche, à environ 100 mètres de la communauté, pour se mettre en sécurité. Certaines d’entre elles ont réussi à le traverser et à échapper à cette attaque. Des témoins disent avoir vu Santiago Maldonado courir pour échapper aux balles, avant de traverser le fleuve. Les personnes qui avaient réussi à gagner l’autre rive l’ont vu s’accroupir pour se cacher et ont entendu deux gendarmes crier « On en a un ». Le 17 octobre, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !