Écrire Treize manifestants remis en liberté, 50 maintenus en détention

Le 27 février, un juge du tribunal de Cabinda a ordonné la remise en liberté provisoire de 13 manifestants, estimant que leur arrestation opérée sans mandat d’arrêt était illégale. Le juge a toutefois aussi décidé que les 50 autres manifestant·e·s devaient être maintenus en détention. La manifestante est détenue à la prison de Yabi et les 49 hommes sont eux détenus dans la prison civile de la province de Cabinda.

Action terminée

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !