Écrire Un ancien maire est assassiné avant les élections

Benicio Flor Belalcazar, l’ancien maire de la municipalité de Suárez, qui s’était engagé dans la campagne électorale en cours, a été tué par deux hommes armés. Son épouse a survécu à l’attaque, mais on craint pour la sécurité de membres de leur communauté et de candidats aux élections locales et régionales, qui doivent se tenir dimanche 25 octobre.
Le 11 octobre, Benicio Flor Belalcazer, défenseur des droits sociaux et responsable politique, a été tué. Il était l’ancien maire de la municipalité de Suárez, dans le département du Cauca, et appartenait à la communauté indigène de Cerro Tijeras. Ces dernières semaines, il avait soutenu la campagne de César Lizardo Cerón, candidat à la mairie de Suárez.
Le matin du 11 octobre, Benicio Flor Belalcazar a quitté sa ferme du hameau de Senderito, dans la municipalité de Suárez, à moto avec sa femme Deysi Grajales, lorsque deux hommes armés eux aussi à moto les ont contraints à s’arrêter dans la zone de Montañita. Un de ces hommes a tiré six coups de feu sur Benicio Flor Belalcazar, le tuant d’une balle dans la tête. Deysi Grajales a survécu à cette attaque. Quelques jours plus tôt, le 6 octobre, Benicio Flor Belalcazar avait reçu des menaces téléphoniques. Son fils, Eider Flor, est le responsable de la communauté autochtone de Cerro Tijeras.
L’organisation non gouvernementale Mission d’observation électorale a recensé depuis le 25 juillet six homicides, 50 menaces, une disparition forcée et plusieurs attaques contre des représentants du gouvernement, des candidats et des membres des personnels de campagne, dans le contexte des élections locales et régionales en Colombie.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.