Écrire Un avocat spécialiste des droits humains encourt cinq a 12 ans de prison

L’avocat spécialiste des droits humains Arão Bula Tempo a été inculpé d’infractions portant atteinte à la sûreté de l’État en Angola.
Arão Bula Tempo, un avocat spécialiste des droits humains, a été inculpé le 22 octobre de tentative de « collaboration avec des étrangers en vue de contraindre l’État angolais » (peine maximale : cinq ans d’emprisonnement) et de rébellion (peine maximale : 12 ans d’emprisonnement). Les charges retenues contre lui sont qualifiées d’infractions portant atteinte à la sûreté de l’État. Il est accusé d’avoir invité des journalistes de la République du Congo à couvrir une manifestation pacifique contre la mauvaise gouvernance dans la province de Cabinda (Angola), qui avait été organisée par José Marcos Mavungo.

Arão Bula Tempo et José Marcos Mavungo ont été arrêtés tous les deux le 14 mars. Arão Bula Tempo a bénéficié d’une libération conditionnelle deux mois plus tard. En revanche, José Marcos Mavungo est demeuré en détention. Il était inculpé de « rébellion » pour avoir participé à l’organisation d’une manifestation pacifique et pour son association présumée avec un groupe d’inconnus en possession d’explosifs et de tracts avant le rassemblement. Il a été condamné à six ans d’emprisonnement le 14 septembre.

Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion. Si Arão Bula Tempo est incarcéré, l’organisation le considèrera aussi comme un prisonnier d’opinion, détenu au seul motif d’avoir mené pacifiquement ses activités en faveur des droits humains.

Cet homme a vu son état de santé se détériorer au cours des derniers mois. Il a déclaré qu’il ne se sentait pas en sécurité dans les hôpitaux publics et qu’il avait besoin de toute urgence de recevoir des soins médicaux hors du Cabinda. Or, l’une des conditions de sa libération est de ne pas quitter la province sans la permission des autorités compétentes. Cela bafoue son droit de circuler librement et s’apparente à une violation de son droit au meilleur état de santé susceptible d’être atteint.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.