Écrire Un blogueur souffrant sommé de retourner en prison

Le blogueur Hossein Ronaghi Maleki a été sommé de retourner en prison afin de continuer de purger sa peine de 13 ans d’emprisonnement, bien qu’il soit gravement malade et que les médecins aient déconseillé d’interrompre son traitement spécialisé. Il bénéficiait d’une permission de sortie pour raisons médicales depuis la mi-juin 2015. S’il retourne en prison, cet homme sera considéré comme un prisonnier d’opinion.

Le 20 décembre 2015, Hossein Ronaghi Maleki a été sommé par le Bureau d’application des peines de retourner en prison dans un délai d’un mois pour continuer de purger sa peine d’emprisonnement, faute de quoi le montant de la caution fixé pour sa libération serait confisqué. Il s’oppose à cette décision et a l’intention de faire un sit-in devant le bureau du procureur le 20 janvier, jour d’expiration du délai fixé par le Bureau d’application des peines. Malgré ses problèmes de santé, les autorités ont dit à Hossein Ronaghi Maleki à plusieurs reprises qu’il devait retourner en prison, y compris juste après qu’on lui eut accordé une permission de sortie pour raisons médicales en juin 2015. Depuis lors, il n’a cependant pas été de nouveau arrêté.
Hossein Ronaghi Maleki n’a qu’un seul rein fonctionnel, et, d’après ses médecins, il a besoin d’un monitoring constant et de soins médicaux spécialisés, ce qu’il ne peut pas avoir en prison.

Il a été arrêté le 13 décembre 2009 et condamné à 15 ans d’emprisonnement après avoir été déclaré coupable de plusieurs infractions, notamment d’« appartenance au groupe internet [illégal] Iran Proxy », de « propagande contre le régime » et d’« outrage au Guide suprême », des chefs d’accusation liés selon toute vraisemblance à des articles qu’il a publiés sur son blog. Après son arrestation, Hossein Ronaghi Maleki a été détenu à l’isolement pendant plus d’un an. Il a déclaré avoir subi des actes de torture et d’autres mauvais traitements au cours de cette période, ce qui peut avoir contribué à la détérioration de son état de santé.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.