Écrire Un collaborateur d’une ONG en détention administrative

Le Franco-Palestinien Salah Hammouri a été placé en détention administrative pour une période de six mois. Chercheur de terrain pour l’ONG palestinienne Addameer, il est détenu sans inculpation ni procès par les autorités israéliennes depuis le 23 août.

Le 17 septembre, un tribunal de district israélien à Jérusalem a confirmé le placement en détention administrative pendant six mois ordonné par le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, pour Salah Hammouri, âgé de 32 ans. Celui-ci est toujours incarcéré en Israël à la prison de Ketziot.

La police israélienne des frontières a arrêté Salah Hammouri au cours d’une descente effectuée dans la nuit du 22 au 23 août à son domicile, dans le quartier de Kafr Aqab à Jérusalem-Est (un territoire occupé). Le ministre israélien de la Défense a alors ordonné le placement de Salah Hammouri en détention administrative pour une durée de six mois. Le 5 septembre, date de l’audience de confirmation de cet ordre, le tribunal de district de Jérusalem a décidé de plutôt rétablir le restant d’une précédente peine prononcée contre Salah Hammouri en 2005, aux termes de laquelle il purgerait trois mois de prison. Le parquet a fait appel de cette décision. Le 13 septembre, la Haute Cour de justice d’Israël lui a donné raison, et le 17 septembre, le tribunal de district a confirmé le placement en détention administrative pendant six mois ordonné initialement.

Salah Hammouri est un ressortissant français qui réside à Jérusalem-Est. Il travaille comme chercheur de terrain à Jérusalem pour l’Association Addameer de soutien aux prisonniers et de défense des droits humains, une ONG palestinienne basée à Ramallah. Salah Hammouri est le deuxième collaborateur d’Addameer à être placé en détention administrative. Le coordinateur médias de l’association, Hasan Safadi, est détenu depuis le 10 juin 2016 sans inculpation ni procès. Les autorités israéliennes ont en outre interdit à cinq de leurs collègues de quitter Israël et la Palestine. Membre du conseil d’administration d’Addameer, Khalida Jarrar est également retenue en détention administrative depuis le 2 juillet 2017.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.