Écrire Un défenseur des droits humains encourt 15 ans de prison

Zhen Jianghua aurait été jugé pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’État » le 10 août. Ce défenseur des droits humains n’a accès ni à sa famille ni aux avocats de son choix et risque d’être victime de torture et d’être jugé lors d’un procès inique.

Zhen Jianghua a été jugé pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’État » par le tribunal populaire intermédiaire de la ville de Zhuhai le 10 août, selon une déclaration publiée (et plus tard retirée) le 23 août par le site d’informations du parquet populaire suprême. Le tribunal est censé rendre sa décision au plus tard trois mois après le procès, mais peut obtenir des prolongations avec l’accord de la Cour populaire suprême. S’il est reconnu coupable, Zhen Jianghua encourt jusqu’à 15 d’emprisonnement.

En avril, la police a dit aux avocats nommés par Zhen Jianghua que ce dernier les avait renvoyés. Amnesty International a appris qu’un avocat présenté par les autorités avait rencontré Zhen Jianghua mi-2018, mais que celui-ci avait refusé de le nommer comme son avocat. L’avocat nommé par l’État a déclaré à la famille de Zhen Jianghua que son procès pourrait commencer à la fin du mois de juillet ou au début du mois d’août.

Zhen Jianghua est un défenseur des droits humains qui travaille depuis plus de 10 ans en faveur de populations marginalisées en Chine, et qui a été arrêté à plusieurs reprises en raison de ses activités de militant. Il avait dans un premier temps été placé en détention pénale le 2 septembre 2017 car il était soupçonné d’« incitation à la subversion du pouvoir de l’État », avant d’être placé moins de quatre semaines plus tard en « résidence surveillée dans un lieu désigné », un moyen permettant à la police de détenir des suspects hors du système de détention officiel pendant une période pouvant aller jusqu’à six mois et s’apparentant à la détention au secret.

Zhen Jianghua a été officiellement arrêté le 29 mars 2018 pour des accusations d’« incitation à la subversion du pouvoir de l’État ». Il se trouve actuellement au centre de détention n° 2 de Zhuhai. Depuis son arrestation, Zhen Jianghua n’a pas pu s’entretenir avec les avocats de son choix, ce qui laisse craindre qu’il puisse être victime d’actes de torture et d’autres mauvais traitements.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la cruauté des USA envers celles et ceux qui ont besoin de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !