Écrire Un défenseur des droits humains incarcéré en raison de son militantisme en ligne

Le défenseur des droits humains saoudien Essam Koshak est incarcéré depuis le 8 janvier 2017 en raison de son militantisme en ligne. Essam Koshak est un prisonnier d’opinion et doit par conséquent être libéré immédiatement et sans condition.

Le 8 janvier, Essam Koshak a reçu un appel téléphonique du Service des enquêtes criminelles de La Mecque le sommant de se rendre au poste de police d’al Mansour. À son arrivée au poste le jour même, à 17 h, il a été interrogé par le Bureau des enquêtes et poursuites judiciaires au sujet de son compte Twitter, sur lequel il évoque les problèmes relatifs aux droits humains en Arabie saoudite comme la détention de personnes qui défendent les droits humains ou militent en faveur de ces droits. Pendant les trois premiers jours d’interrogatoire, ses demandes concernant la présence de son avocat lui ont été refusées.

Le 12 janvier, la détention d’Essam Koshak a été prolongée de quatre jours et son avocat a finalement été autorisé à être présent lors des interrogatoires. Il a été transféré ce jour-là à la prison générale de La Mecque où il est toujours détenu à l’heure actuelle.

Essam Koshak est un ingénieur informaticien et un défenseur des droits humains qui utilise les médias sociaux pour lancer des appels en faveur d’une réforme et du respect des droits humains en Arabie saoudite.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.