Écrire Un dessinateur humoristique toujours détenu sans inculpation

Ramón Esono Ebalé, un dessinateur humoristique et militant équato-guinéen, est emprisonné sans inculpation depuis plus de 50 jours. Sa détention prolongée est liée à ses activités artistiques, critiques à l’égard du régime. En 2017, Cartoonists Rights Network International lui a décerné le prix Courage dans le dessin de presse.

Ramón Esono Ebalé, un dessinateur humoristique et militant équato-guinéen, est toujours détenu sans inculpation à la prison de Black Beach, à Malabo. Il a été incarcéré le 16 septembre, après avoir été arrêté au moment où il quittait un restaurant de la ville. Il a été accusé de diriger une organisation se livrant au blanchiment d’argent et au faux-monnayage.

Le 9 octobre, ses avocats ont déposé une requête sollicitant une audience à laquelle seraient présents les témoins à charge, après quoi le tribunal pourrait décider s’il convient ou non d’inculper leur client. Ils espèrent ainsi avoir la possibilité de prouver que les déclarations des témoins sont fausses. Le tribunal n’a pas encore répondu et les avocats craignent qu’il ne s’agisse d’une manœuvre des autorités visant à maintenir Ramón Esono Ebalé en prison plus longtemps. Si le tribunal ne se prononce pas d’ici au 30 novembre, fin de l’année judiciaire, cet homme pourrait demeurer derrière les barreaux jusqu’au 16 janvier 2018 au moins, date à laquelle les juridictions reprendront leurs activités.

Amnesty International est convaincue que la détention prolongée de Ramón Esono Ebalé a un lien avec son travail artistique, au travers duquel il dénonce la situation des droits humains dans le pays.

Selon les membres de sa famille et ses amis qui lui ont rendu visite, il est en bonne santé et garde le moral, malgré son incarcération. Par ailleurs, il dispose désormais de papier et d’un crayon, ce qui lui permet de continuer à dessiner. Des codétenus lui ont même demandé de faire leur portrait.

Le 2 novembre, Cartoonists Rights Network International a annoncé que Ramón Esono Ebalé était le lauréat 2017 du prix Courage dans le dessin de presse. Cette récompense est décernée à un ou plusieurs dessinateurs humoristiques ayant fait preuve d’un courage et d’une abnégation exceptionnels dans l’exercice de leur profession et du droit à la liberté d’expression.

Ramón Esono Ebalé, un dessinateur et militant équato-guinéen de 39 ans, a été arrêté le 16 septembre à Malabo, la capitale. Il sortait d’un restaurant aux alentours de 19 heures, accompagné de deux ressortissants espagnols, quand des agents de la Sûreté de l’État les ont arrêtés. Les trois hommes ont été menottés, ont vu leurs téléphones portables confisqués et ont été emmenés au Bureau de lutte contre le terrorisme et les activités dangereuses, situé au poste de police central. Une fois arrivés, ils ont été interrogés par plus d’une dizaine d’agents des services de sécurité. Après avoir répondu à des questions concernant la raison de leur présence dans le pays et leur lien avec Ramón Esono Ebalé, les deux ressortissants espagnols ont été libérés. Ramón Esono Ebalé est cependant resté au poste de police, où il a été interrogé sur ses dessins critiquant Teodoro Obiang, président de la Guinée équatoriale, et son gouvernement. Les agents ont averti Ramón Esono Ebalé que ses dessins du président ainsi que leur partage sur internet pouvaient être considérés comme de la diffamation.

Ramón Esono Ebalé, qui vit à l’étranger depuis plusieurs années, est retourné dans son pays le 29 août pour renouveler son passeport. Il attendait que sa demande soit traitée.

En Guinée équatoriale, les défenseurs des droits humains et les militants sont souvent harcelés, arrêtés arbitrairement et placés en détention pour leur travail. Toutes ces attaques ont pour but de les intimider et de les réduire au silence.

La Guinée équatoriale est un pays dont le bilan en matière de violations des droits humains est lourd, notamment en ce qui concerne les libertés d’expression et d’association.

Nom : Ramón Esono Ebalé
Homme

J'agis

DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en espagnol ou dans votre propre langue :

 exhortez les autorités à libérer Ramón Esono Ebalé immédiatement et sans condition car il est, semble-t-il, détenu uniquement en raison de son militantisme pacifique ;

 demandez-leur de veiller à ce que le droit à la liberté d’expression soit respecté en Guinée équatoriale ;

 engagez-les à créer un environnement sûr et favorable dans lequel les défenseurs des droits humains puissent mener leurs activités sans crainte de sanctions, de représailles ou d’intimidation.

Modèle de lettre. Guinée Equatoriale. Un dessinateur humoristique toujours détenu sans inculpation - Google Docs

272.1 ko - HTML


Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.