Écrire Un gréviste de la faim dans un état critique

Ali Aarrass observe une grève de la faim depuis le 25 août. Amnesty International croit savoir qu’il est dans un état critique et a besoin de soins médicaux de toute urgence.

Ali Aarrass observe une grève de la faim depuis le 25 août et, à la connaissance d’Amnesty International, son état de santé s’est fortement détérioré. Sa famille a indiqué à l’organisation qu’il souffrait de douleurs aigües à la tête, au foie et aux reins et que, le 13 octobre, il avait été transporté à l’infirmerie de la prison sur une civière car il ne pouvait pas se tenir debout. Les professionnels de la santé qui l’ont examiné ont estimé qu’il devait être hospitalisé mais il se trouve toujours à la prison de Salé II, située près de Rabat, la capitale.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse