Écrire Un journaliste détenu a besoin de soins médicaux adaptés

Arrêté le vendredi 5 mai, Fernand Cello, journaliste d’investigation malgache, doit répondre de sept chefs d’inculpation, notamment de « diffamation », d’« atteinte à la sûreté de l’État » et d’« incitation à la haine ». Il a été appréhendé après avoir dénoncé l’existence d’une exploitation illégale de saphirs. Le ministère des Mines a finalement ordonné la suspension des activités de la compagnie minière pour non-respect des dispositions du Code minier. Lorsqu’il a été interpellé, Fernand Cello souffrait d’une angine pour laquelle il a besoin sans délai de soins médicaux, qui ne lui sont pas dispensés de façon adéquate en détention.
Fernand Cello, journaliste d’investigation pour Radio Jupiter, a été arrêté le vendredi 5 mai, alors qu’il sortait d’une clinique privée où il était soigné depuis quelques jours à Antananarivo pour une angine. Il a eu un accès limité à des soins médicaux depuis son interpellation, ayant été hospitalisé une fois pendant deux jours.
Fernand Cello doit répondre de sept chefs d’inculpation, notamment de « diffamation », d’« atteinte à la sûreté de l’État » et d’« incitation à la haine ». On pense que son arrestation, sa détention ultérieure à Ihosy et certaines des accusations portées contre lui pourraient être liées à ses activités d’investigation.
Fernand Cello, dont le vrai nom est Avimana Fernand, était entré dans la clandestinité en décembre 2016, après avoir diffusé une émission dans laquelle il accusait une compagnie minière d’exploiter illégalement, avec la complicité présumée d’agents de l’État, une mine de saphirs située à Ilakaka, dans le sud-ouest de Madagascar. Le ministère des Mines a finalement ordonné la suspension des activités de la compagnie minière pour non-respect des dispositions du Code minier. Quelques jours après la diffusion de l’émission de Fernand Cello, la radio pour laquelle il travaille, Radio Jupiter, a fait l’objet d’une descente de militaires, qui ont saisi son émetteur. En août 2016, Radio Jupiter a été prise pour cible par des inconnus, et une compagnie d’électricité locale a coupé son approvisionnement énergétique, après que Fernand Cello eut accusé cette compagnie de pratiques déloyales envers ses clients.

À Madagascar, l’exercice de la liberté d’expression reste dangereux pour ceux qui osent parler de certains agissements, notamment en ce qui concerne le trafic de ressources naturelles et l’environnement. Ainsi, Clovis Razafimalala, défenseur de l’environnement, est actuellement en détention provisoire, où il a été placé après avoir dénoncé le trafic de palissandre.

Nom : Fernand Cello
Homme

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Ahmed H. doit être autorisé à rentrer chez lui

Ahmed H., incarcéré à tort pour « complicité d’acte terroriste », n’a plus vu sa femme et ses filles depuis 4ans. Chypre doit l’autoriser à rentrer chez lui, auprès de sa famille. Il risque d’être renvoyé en Syrie.