Écrire Un journaliste détenu au secret

Joseph Afandi, journaliste au quotidien El Tabeer, a été arrêté et placé en détention par le Service de sécurité nationale (NSS) du Soudan du Sud le 29 décembre 2015. Il est actuellement détenu au secret au siège du NSS à Djouba.
Joseph Afandi a été arrêté par des membres du NSS alors qu’il prenait le thé dans le quartier de Hai Thoura, à Djouba, vers 18 heures. On pense que son interpellation est liée à l’un de ses articles, où il critique le parti au pouvoir, le Mouvement populaire de libération du Soudan (MPLS). Cet article a été publié dans le quotidien El Tabeer le 23 décembre 2015.
Le NSS a confirmé détenir Joseph Afandi, mais il ne l’a pas inculpé ni fait comparaître devant une autorité judiciaire compétente. Ni l’avocat ni la famille de Joseph Afandi n’ont été autorisés à le voir ou à lui parler. Ils s’inquiètent de sa sécurité et de son bien-être en détention, car il risque d’être victime de torture et d’autres mauvais traitements.
Le NSS a également interrompu la publication du quotidien El Tabeer jusqu’à nouvel ordre. Ce journal avait vu le jour en novembre 2015.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.