Écrire Un journaliste emprisonné doit être libéré.

Stanislav Aseev, un journaliste indépendant qui avait disparu pendant plusieurs semaines, est détenu par les séparatistes pro-russes de la « République populaire autoproclamée de Donetsk » (« DNR »), dans l’est de l’Ukraine. Il est accusé d’« espionnage ».
Stanislav Aseev, un journaliste indépendant, est détenu au secret depuis le 2 juin par les séparatistes pro-russes de la « République populaire autoproclamée de Donetsk » (« DNR »), dans l’est de l’Ukraine. Les autorités de facto de la DNR ont dans un premier temps nié détenir des informations sur son sort et l’endroit où il se trouvait.
Le 16 juillet, un membre du « ministère de la Sûreté de l’État » de facto de la DNR (le MGB) a confirmé à la mère de Stanislav Aseev qu’ils détenaient son fils. Il l’a informée que le MGB soupçonnait Stanislav Aseev d’« espionnage » ; des accusations qui semblent liées à son travail à Donetsk en tant que journaliste infiltré. Aucun média pro-Ukraine ou indépendant n’est autorisé à travailler sur le territoire contrôlé par la DNR.
La mère de Stanislav Aseev a pu voir son fils une fois, pendant seulement 10 minutes et en présence de représentants du MGB. Elle s’inquiète fortement pour sa sécurité et son bien-être. Stanislav Aseev fait toujours l’objet d’une « enquête » par le MGB.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !